Cédez à l’appel des plus délicieuses pâtisseries du 17eme

Un hiver un peu froid, voilà une bonne excuse pour se réconforter avec quelques gourmandises à découvrir dans les meilleures pâtisseries de Paris. Situées à deux pas de l’Hotel Doisy Etoile, ces destinations gourmandes se veulent élégantes, dans l’air du temps et font la part belle aux matières nobles. Laissez-vous tenter !

La Pâtisserie des Rêves, on honore le Saint-Honoré

Sous ses allures de jardin d’enfant, ses couleurs et sa décoration acidulées, la Pâtisserie des Rêves revisite les grands classiques pâtissiers, le Paris-Brest, la tarte au citron meringuée, le Mont-Blanc, les éclairs au chocolat… Les créations ne cessent de se parer de nouvelles saveurs obligeant presque à revenir ici pour assouvir sa gourmandise. Mais la star de ce lieu enchanté est sans aucun doute le Saint-Honoré, une spécialité maison à tomber ! Le chef pâtissier Daniel Mercier a succédé à Philippe Conticini, virtuose de l’art sucré sans que soit altérée la qualité de ce salon de thé qui accueille les gourmands du mardi au dimanche.

La Pâtisserie Cyril Lignac, difficile d’y résister

Pensée comme un commerce de proximité, la pâtisserie Cyril Lignac est un véritable lieu de vie pour les habitants du quartier qui aiment se retrouver dans cette jolie boutique où trônent d’appétissantes créations sucrées. Tout ici, de la farine au beurre en passant par les chocolats est rigoureusement choisi selon des critères de qualité. La tarte au citron, le flan, l’éclair au caramel, la collection de macarons ou la création « Equinoxe » le gâteau signature de la maison mêlant ganache à la vanille, coeur caramel beurre salé et sablé au spéculoos, composent une symphonie gourmande orchestrée par Cyril Lignac et Benoît Couvrand, deux incroyables icônes.

«Les Belles Envies», oubliez le sucre, pas vos envies

« Je ne peux pas, j’ai pas droit au sucre… » Voici une phrase que vous ne prononcerez plus jamais en soupirant devant la vitrine de la pâtisserie « Les Belles Envies »… Des délices sucrés, pâtisseries et chocolats à faible index glycémique (60% inférieur à une pâtisserie classique) pour rendre les gâteaux et confiseries accessibles à tous… il fallait y penser ! Cette adresse parisienne « sucrée sans sucre » est l’œuvre d’Alixe Bornon, diabétique depuis ses 13 ans, du Docteur Jean-Michel Borys, diabétologue regrettant de devoir priver ses patients de pâtisseries et chocolats, et du chef Louis Taine, pâtissier-chocolatier depuis 10 ans.

Aux Merveilleux de Fred, de douces pâtisseries venues du Nord

Après les brumes du Nord, « Aux Merveilleux de Fred » s’est enfin installé à Paris pour le plus grand bonheur des gourmands dans une jolie boutique décorée à l’image des autres en noir et blanc. Frédéric Vaucamp un ancien de chez Le Nôtre vous invite à découvrir son « Merveilleux », une recette traditionnelle Cht’i, un gâteau à la meringue légère et croquante cachant une crème fouettée savoureuse et aérienne recouverte de copeaux de chocolat noir. Vous testerez aussi « l’Incroyable » également à base de meringue et de crème fouettée mais garni d’éclats de spéculoos ou « l’Impensable » la version au café. Doit-on avouer notre petite faiblesse pour le Merveilleux chocolat… ou vous laisser les goûter tous ?

La Pâtisserie Hermé sur les Champs Elysées : une bulle gourmande sur la plus belle avenue du monde

D’une rencontre inédite et inspirée entre Pierre Hermé et L’Occitane est née cette pâtisserie, véritable hommage à la créativité dans un décor féérique. Le 86 Champs, tel un temple de la gourmandise, vous invite à vous installer sur ses confortables banquettes à l’intérieur ou sur sa terrasse végétalisée. Parmi les best-sellers avérés on citera les imparables macarons et des pâtisseries dévoilant chacune leur propre univers de goûts, de sensations et de plaisirs. Elles s’appellent Ispahan, 2000 feuilles, Infiniment Vanille ou Carrément chocolat et vous laisseront un souvenir inoubliable ! Vous y retrouverez également crèmes et produits de beauté car non ce n’est pas seulement un salon de thé !